En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Synopsis

GASTON IV LE CROISE dit de BEARN
(rien à voir avec Gaston Fébus...)



1090.
A la mort de son père, Gaston IV hérite de la vicomté de Béarn soumise aux rivalités internes et aux convoitises de ses voisins souletin et dacquois. Gaston et son épouse Talèse d’Aragon ne parviennent pas à épargner leur fief des désastres de la guerre.


1096.
Le pape Urbain II souhaite canaliser l’esprit belliqueux des seigneurs qui ravagent l’Occident. Il détourne leur agressivité vers l’Orient soumis aux fanatiques Seldjoukides qui occupent la Terre Sainte. La Croisade est lancée.


1097-1099.
Gaston de Béarn, son demi-frère Centulle de Bigorre et leur cousin Amanieu d’Albret s’impliquent dans l’aventure des croisades sous le drapeau du comte de Toulouse qui les conduit à Antioche, Jérusalem et Ascalon. Leur ingéniosité et l’adresse de Gaston qui se révèle par son art de constructeur de machines de guerre un indispensable preneur de villes, les distinguent. Ils deviennent les héros de la Croisade de Terre Sainte secondant Godefroy de Bouillon, Raymond de Saint-Gilles, Trancrède le Normand. Lorsqu’ils rentrent en Béarn en fin d’expédition, grâce aux butins et trésors orientaux, celui-ci connaît une prospérité rarement égalée depuis. Gaston est alors surnommé Le Croisé.


1104.
Cependant, au sud des Pyrénées, les musulmans menacent les royaumes chrétiens. Le jeune roi Alfonse d’Aragon, le futur Batailleur, fait appel au sens de la guerre et à l’expérience de son parent Gaston le Croisé pour attaquer et prendre Saragosse. Celui-ci enthousiasmé par cette nouvelle croisade répond à l’appel de la Reconquista.
Saragosse, la ville Almoravide est assiégée et prise. Gaston Le Croisé en devient le seigneur et reçoit personnellement le quartier chrétien de Santa Maria la Mayor, future basilique Notre Dame du Pilar.


1125-1126.
La guerre exalte les héros. Alfonse le Batailleur, roi d’Aragon et Gaston le Croisé, vicomte de Béarn entreprennent une fantastique chevauchée qui les conduit de Saragosse à Malaga dans le but de ramener tous les chrétiens soumis aux musulmans et de les installer sur les terres abandonnées par la guerre. Mais le retour est catastrophique. La repoblacion de la vallée de l’Ebre ne peut avoir lieu. Affaibli, le royaume d’Aragon doit faire face aux attaques du duc d’Aquitaine, du Roi de Castille et des Musulmans.


1130.
Lors du siège de Bayonne par Alfonse le Batailleur, Gaston de Béarn fanatisé par l’évêque de Lescar Guy de Lons, attaque la région de Valence. Il tombe dans un guet-apens, est tué et décapité. Sa tête est alors exhibée comme prise de guerre dans les rues de Grenade. Le corps de Gaston le Croisé est enseveli sous le parvis de la basilique Santa Maria la Mayor de Saragosse, ses éperons et son olifant d’ivoire sont exposés dans le trésor.

L’on raconte que Gaston le Croisé servit de modèle au paladin de Charlemagne de la chanson de Roland.


Date de création : 26/10/2018 - 12:22
Catégorie : 2011 Gaston IV le Croisé - La pastorale, organisation
Page lue 549 fois